Découvrez les réponses d’Yvan Touhami, fondateur et président d’Orbis Holographics !

 

  • Le métier que vous n’auriez jamais voulu faire

 

Pour moi, il n’y a pas de sot métier. Chaque métier est une expérience de vie où il faut en tirer le meilleur, pour progresser et arriver à ce à quoi on inspire.
Allez ! 🙂 J’ai peut-être un métier ou un secteur où je n’aurais jamais pu travailler … « Les abattoirs »

 

  • Le vôtre ? (Quel est votre métier ?)

 

Après avoir eu plusieurs expériences tout au long de ma vie dans des domaines variés (Ingénieur/mécanicien automobile, chef d’équipe mécanique/électrique, promoteur/vendeur dans la téléphonie, Team Coordinator dans le marketing de réseau etc …).

Aujourd’hui j’ai essayé de réunir toutes ces expériences dans le métier de chef d’entreprise.

 

  • La meilleure idée de l’année / L’idée que vous auriez aimé avoir

 

Des amis sortent très prochainement une application qui va permettre de rompre la barrière de la langue, un peu comme Google translate mais en temps réel intégrée directement à une application de messagerie vocale et vidéo instantanée comme WhatsApp. Je suis ce projet de très près et aurais aimé être au début de cette aventure.

 

  • La vôtre ? (D’où vient l’idée de votre start-up ?)

 

L’idée est de rendre l’hologramme accessible à tous en simplifiant la technique, car c’est une technique jusqu’à maintenant qui n’est pas forcément accessible aux particuliers et aux petites entreprises.
Nous souhaitons rendre l’hologramme interactif avec l’utilisateur, qu’il ait un total contrôle, un peu comme Jarvis dans IRON MAN ou encore Tom Cruise dans Minority Report.

 

  • À quoi ressemble votre business model ?

 

Aujourd’hui notre business modèle est orienté vers le BTOB, nous proposons une solution clé en main aux entreprises qui veulent de l’hologramme pour promouvoir une idée, un produit ou un projet. Nous nous occupons à la fois de la partie hardware (Différents supports holographiques) et aussi software (Création de contenu 3D holographique, et logiciel d’optimisation et d’interaction).

Mais nous avons l’ambition de sortir très prochainement un support holographique pour les particuliers, lié à de la domotique et de l’AI. Il fera aussi cadre photo numérique, station météo etc … Mais avec un affichage holographique. 🙂

 

  • Quels ont été vos feedbacks jusqu’à présent ?   

 

Nous étions dernièrement au salon VIVATECH 2017, et nous avons pu constater l’énorme demande et intérêt de la part des professionnels ainsi que des particuliers. La plupart des personnes découvrant cette technique et techno et même les personnes ayant déjà vu des hologrammes étaient très étonnées et enthousiastes en voyant la qualité de nos hologrammes et les interactions possibles (Leap, kinect, emotiv etc …).

 

  • Les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence

 

Je ne vais pas faire dans l’original mais les fautes de goût, car il est facile d’admettre que tous les goûts sont dans la nature.

 

  • Qu’est-ce que vous auriez aimé savoir avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

 

J’aurais aimé être plus accompagné dans toutes les démarches administratives.

 

  • Votre état d’esprit actuel ?

                        

Je suis très optimiste, notre carnet de commandes et en train de grossir, nos avancées dans l’interactivité sont concluantes. Et plein de beaux projets nous attendent à la rentrée prochaine.

 

  • Qu’est-ce que le futur vous réserve ?

 

J’espère plein de bonnes choses. 🙂

 

  • Une dernière question à laquelle vous aimeriez répondre ?

 

Juste remercier toute l’équipe des Pépites Tech qui nous a permis d’avoir une jolie visibilité dans le monde des start-up Françaises. Encore merci à vous. 🙂

 

L’interview est aussi sur le site de notre partenaire, Les Pépites Tech.

 

Interview réalisée par Audrey Warin.