Découvrez les réponses de Kévin Lecoq, co-fondateur de Cookrs.

 

  • Le métier que vous n’auriez jamais voulu faire

 

Gardien de phare : Ça doit être une belle expérience mais le temps peut paraître long, seul.

 

  • Le vôtre ? (Quel est votre métier ?)

 

De formation : Manager Commercial (Kévin) – Architecte Paysagiste (Antoine).

 

  • La meilleure idée de l’année / L’idée que vous auriez aimé avoir

 

Ocean Cleanup : Un système pour nettoyer les océans, créé par Boyan Slat, un jeune Néerlandais de 21 ans.

 

  • La vôtre ? (D’où vient l’idée de votre start-up ?)

 

L’idée de Cookrs vient d’un constat de la vie quotidienne tout simple. Lorsque nous sommes entrés dans la vie active nous nous posions sans cesse la fameuse question du « Qu’est ce qu’on mange ce soir ? ». De plus, nous avons observé ces derniers temps quelques crises alimentaires, comme celle du Horse Gate. Il était donc temps pour nous de créer un service qui nous permettrait de proposer de bons produits, par le biais du service des paniers recettes hebdomadaires Cookrs.

 

  • À quoi ressemble votre business model ?

 

Nous faisons du e-commerce alimentaire en BtoC. Toutes les semaines nous proposons de nouvelles recettes sur Cookrs.fr, nos clients choisissent leur formule ainsi que les plats qu’ils souhaitent recevoir à la maison. La semaine suivante, nous livrons les box repas Cookrs avec les fiches recettes accompagnées de tous les ingrédients nécessaires à leur préparation.

 

  • Quels ont été vos feedbacks jusqu’à présent ?   

 

Nous essayons d’échanger le plus possible avec nos clients. Nous connaissons nos points forts (La qualité des produits, ce n’est pas qu’un discours), et nos points d’amélioration. Quelques changements vont apparaître dans les semaines à venir. Le mouvement c’est la vie ! J

 

  • Les fautes qui vous inspirent le plus d’indulgence

 

Celles liées aux prises d’initiatives. Lorsque l’on travaille en autonomie, on peut être amené à prendre des initiatives et parfois faire des erreurs. Ces erreurs sont tout à fait respectables, car lient l’action d’une personne qui à un instant T, a pensé bien faire. Il faut encourager ce genre de démarche.

 

Mieux vaut tenter et faire des erreurs plutôt que d’être dans l’inaction.

 

  • Qu’est-ce que vous auriez aimé savoir avant de vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

 

En savoir un peu plus sur le référencement. Nous aurions dû penser à cela dès le départ, c’est la base du e-commerce en fait, mais nous étions bien loin de ce monde (Avant). Nous avons mis un certain temps avant de le travailler vraiment, et nous avons encore plein de choses à faire.

 

  • Votre état d’esprit actuel ?

 

À fond, avec beaucoup d’enthousiasme. Je m’inspire régulièrement de citations afin de toujours voir le bon côté des choses.

 

  • Qu’est-ce que le futur vous réserve ?

 

Plein de bonnes choses, nous en sommes certains ! La vie est pleine d’opportunités.

 

L’interview est aussi sur le site de notre partenaire, Les Pépites Tech.

 

Interview réalisée par Audrey Warin.